Les 5 plus grosses erreurs en Sit and Go

Si le Sit and Go était un film, ce serait Le dernier des Mohicans. L’objectif est de faire partie du wagon des trois derniers joueurs encore en lice, afin que vous puissiez rentrer dans l’argent et en tirer un profit. La clé pour survivre est d’éviter de faire d’énormes erreurs.

Les nouveaux joueurs font tous des erreurs très similaires en début de partie. Cet article se penche sur les cinq principales façons dont les joueurs sautent d’un Sit and Go. Vous y trouverez également quelques conseils pour éviter de produire ces erreurs.

5 choses à ne pas faire en Sit and Go

  1. Jouer comme un maniaque

    La façon la plus simple et plus rapide de sauter d’un Sit and Go est de jouer comme un maniaque. Parfois, lorsque vous jouerez dans des tournois à faibles buy-in, vous verrez des joueurs entrer dans presque tous les coups, et perdre une tonne de jetons avec des mains marginales. Ils vont trop loin avec ces mains, et perdent beaucoup plus de jetons qu’ils ne le devraient. Exemple:  un joueur relance un pot avec en début de parole, touche la deuxième paire du flop, et pousse tous ses jetons au milieu. Pourquoi feriez-vous cela??? Cela n’a tout simplement pas de sens. Il pourra toujours s’inscrire au tournoi suivant.

    via GIPHY

  2. Jouer trop large

    Certain joueurs voient plus de 40% des flops, même en début de tournoi en full ring. C’est une erreur que je vois encore et encore dans les SNG. La seule justification possible pour voir autant de flop est de toucher AA ou KK 40% du temps, ce qui est, vous en conviendrez, peu plausible. Ok, j’exagère un peu sur l’éventail des mains de départ, mais c’est totalement improductif de jouer trop de mains, surtout en début de parole, dès l’entame du tournoi et vous retrouver engagé dans un pot contre de multiples adversaire. Vous serez 6 dans le coup, en plus vous pouvez être sûr que le blaireau en big blind va faire un min 3bet pour “gonfler le pot”. Résultat, vous êtes engagé dans un pot avec 20 BB au milieu avec votre , hors de position et vous touchez top paire. Big blind bet 15BB, vous faites quoi?? Avec cette décision, vous savez déjà que vous serez amené à engager votre tapis à la turn… . Tout compte fait, ce n’est pas peut-être pas si mal de resserrer la sélection de ses mains… .

    via GIPHY

  3. Sous-estimer ses adversaires

    Même si vous jouez à une table à faible buy-in, vous ne devez jamais prendre vos adversaires à la légère. Par exemple, j’étais récemment dans un SNG à 7 $. J’étais bien chargé avec . J’ai relancé et j’ai eu un call. Le flop était , et mon adversaire a misé à hauteur du pot.

    À ce stade, je le mettais sur une main du style KQ ou KJ. J’ai donc sur-relancé, il a poussé tous ses jetons au milieu et j’ai rapidement décidé de payer. Il a dévoilé et je suis allé me tirer un café à la cuisine.

    Si c’était sur un SNG à plus gros buy-in, j’aurais un peu plus réfléchi et j’aurais trouvé sa mise suspecte, mais comme c’était une partie à faible buy-in, je me suis dit que c’était sûrement un idiot qui voulait arracher la pot.

    via GIPHY

  4. Faire plusieurs choses à la fois

    Peu importe votre niveau de poker, il est important de se concentrer sur une seule tâche à accomplir. Si vous jouez au poker en ligne pendant que vous cuisinez, nettoyez, regardez la télévision et discutez avec des amis, vous êtes condamné à une mauvaise session. Pour cette raison, vous devriez toujours et uniquement vous concentrer sur votre poker. Même si vous multitablez, vous serez davantage concentré sur l’action aux tables en vous concentrant uniquement sur votre ordinateur que si vous êtes entrain de faire d’autres tâches.

    via GIPHY

  5. Surestimer ses tirages

    Une autre erreur très fréquente que l’on peut voir régulièrement dans les parties à faible buy-in, ce sont les joueurs qui engagent tout leur tapis dès les premières mains sur un tirage! Vous êtes censé jouer serré dans les premiers niveaux, et les seules fois ou vous engagerez tout votre stack ce sera lorsque vous serez sûr d’avoir la meilleure main. Un tirage quinte ou couleur ne répond clairement pas à ce critère.

    via GIPHY

Vous voulez en savoir plus?

Les erreurs sont fréquentes au poker et l’objectif est d’en faire le moins possible et de pousser son adversaire à en faire. Profitez des erreurs des débutants, dénotez les erreurs que font les mauvais joueurs et repérez le fish à votre table.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des

Pin It on Pinterest

Plus dans Stratégie
Les 11 tells au poker qui vous trahissent

Que diriez-vous si vous arriviez à deviner la force de la main de votre adversaire simplement en l'observant? Votre tâche serait grandement facilitée...

Fermer