Comment réussir son premier tournoi ?

La table finale d’un tournoi, le Graal de tout joueur.

La table finale d’un tournoi, le Graal de tout joueur.

Ah, la douce excitation de l’arrivée, de la découverte des lieux, la pression de savoir à quelle table on sera installé et surtout les premiers regards échangés avec ses adversaires en chair et en os, la première participation à un tournoi réel peut parfois submerger même le meilleur des joueurs, habitué seulement aux joutes sur Internet, et il faut savoir d’abord faire abstraction du décor autour de soi, parfois très impressionnant en fonction du prestige du tournoi, pour se focaliser sur le jeu. Mais même comme cela, il y a de nombreuses choses à prendre en compte lorsque l’on prend part pour la première fois à un tournoi et il faudra savoir adapter sa manière de jouer aux circonstances spéciales d’un tel événement.

D’abord et avant toute chose, il est primordial de connaître sur le bout des doigts toutes les règles et les subtilités du Texas Hold’em avant de se lancer dans un tournoi, afin de ne pas perdre toute son assurance face à un petit détail du jeu ou une situation très particulière que vous ne connaissez pas. S’asseoir en ayant parfaitement conscience de toutes les règles du jeu, mais aussi du fonctionnement du tournoi lui-même et de la progression et du temps nécessaires pour espérer rejoindre la table finale vous assurera des premières mains sans stress face aux autres joueurs plus habitués en face de vous.

Du lièvre et de la tortue

Dans un tournoi, et encore plus dans les premiers niveaux de celui-ci, la manière de jouer est extrêmement différente d’une stratégie que l’on pourrait avoir dans un Sit & Go sur Internet. Ici, vous pouvez oublier les grands coups de bluff d’entrée, les mises constantes pour toujours aller voir le flop (car on ne sait jamais, il y aura peut-être 3 trèfles qui vont tomber pour accompagner votre 2 et votre 9 de trèfles) et les coups risqués en général. La principale règle à observer en début de tournoi, et spécialement pour un débutant, est avant tout de tout faire pour survivre.

En jouant serré, et avec sécurité, on s’assure de rester sur la table avec un nombre de jetons raisonnable. Certes, vous ne serez pas chip-leader d’entrée avec une tactique aussi défensive, mais tout vient à point à qui sait attendre. Le but est là de laisser les joueurs les plus fougueux montrer les muscles et s’éliminer entre eux, et de ne pas tomber dans les tirs croisés entre les participants les plus agressifs.

Si tout se passe bien, votre stratégie prudente vous emmènera proche de la bulle, c’est-à-dire ce moment où les derniers joueurs éliminés partiront sans rien alors que les places payantes sont toutes proches. Là, en fonction de votre stack de jetons, deux possibilités s’offrent à vous. Si vous avez peu de jetons, il est temps de fermer boutique et d’attendre que d’autres joueurs sur d’autres tables se fassent éliminés pour espérer terminer dans les places payantes. Certains recommandent même de tout jeter, même une paire d’As, pour ne prendre aucun risque. Cette tactique ne vous permettra pas d’atteindre les premières places du tournoi, mais tout de même de repartir avec un petit gain. Si, par contre, vous avez beaucoup de jetons, il est temps de miser à qui mieux mieux car tous les plus pauvres, par peur de perdre si proche des places payantes, se coucheront sans difficulté. Et voilà de quoi gagner plein de jetons gratuits qui vous serviront ensuite dans les dernières phases du tournoi.

De la cigale et de la fourmi

Bien joué, vous êtes à la table finale, il est désormais temps de jouer de manière plus agressive, car comme il y a moins de joueurs, les cartes hautes ont désormais beaucoup plus de valeur. Il ne faut donc plus hésiter à miser gros, même sur des mains moyennes, pour inspirer le doute chez vos adversaires. Et si vous parvenez au heads-up, il n’y a plus à tergiverser et il faut mettre une pression terrible sur l’autre joueur, sinon c’est lui qui s’en chargera. Si celui-ci a une plus grande expérience que vous, il pourrait vous proposer un deal (un partage des gains potentiels) en-dessous de la valeur de vos jetons. N’acceptez pas sa première offre, et évaluez bien sa seconde avant de l’accepter. Sinon, c’est un duel fratricide qui vous attend, et tous les coups seront permis. Bonne chance !

2
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Antoine

Pour mon premier tournoi j’ai appliqué une tactique gagnante et simplissime : chatter comme un malade. Du coup pour le heads-up final le gars qui a passé toute la tf à m’éviter comme la peste n’a même pas eu le temps de proposer un deal. Première main tapis payé et j’avais les as… Malheureusement je n’ai jamais plus réussi à appliquer cette tactique dans d’autres tournois…

tactique imparable. On n’a jamais fait mieux et plus efficace.

Pin It on Pinterest

Plus dans Stratégie
meilleur tracker de poker holdem manager
📈 Quel est le meilleur tracker de poker ?

Il n'y a actuellement que deux programmes stables et complets pour analyser les statistiques au Poker - Hold'em Manager 2...

Fermer