Immersion dans le monde des poker streamers

Streamers, viewers, followers, Twitch, cela vous dit quelque chose ? Moi non plus à vrai dire. Découvrez le monde merveilleux des poker streamers.

Les poker streamers, le phénomène qui fait fureur sur la toile

Sébastien m’a contacté il y a quelques semaines pour me présenter le monde des streamers. Pour être franc, je ne connaissais absolument pas ce phénomène. En quoi cela consiste ? En gros, ce sont des gamers qui diffusent leurs parties en direct sur internet. Ils ont des followers qui les suivent tous les soirs, qui les encouragent, qui commentent les actions. Le poker n’a pas fait exception et ils sont nombreux les grinders à streamer leurs parties. Sébastien nous initie à son monde, celui des poker streamers.

Peux-tu te présenter?

poker streamerAlors je m’appelle Sébastien, j’ai 30 ans. Je suis père d’une famille de 2 enfants et d’une femme merveilleuse, Elle me laisse vivre ma passion du poker comme je l’entends, tant que ça ramène de l’argent à la maison. Je travaille dans la grande distribution en tant que responsable du secteur non alimentaire d’un supermarché de Bretagne. Joueur de poker récréatif à l’origine, j’ai commencé à jouer quand je voyais sur les différents sites les freerolls qui permettaient d’aller à la télé pour gagner de l’argent. Je n’ai jamais rien gagné et du coup je ne m’étais pas vraiment plus intéressé que ça au jeu.

Puis, de fil en aiguille, je m’y suis remis. Les premiers gains ont été le déclic pour me pousser à continuer et à tenter de m’améliorer. Il y a maintenant un peu plus d’un an, je me suis inscris dans un club de poker, le Pays de Morlaix Poker Club. J’ai enfin compris un certain nombre de principes de bases auxquels je ne faisais pas attention jusque-là. La position, le sélection des mains, un as en main ne veut pas dire un monstre, etc… . Petit à petit je me suis instruis sur Internet. J’ai lu des livres de poker pour m’améliorer. En parallèle, j’ai relancé ma chaîne Internet sur laquelle je streamais les jeux vidéos il y a quelques années. J’ai décidé de partager mon expérience et de partager mes soirées de gagne … ou de pertes, avec toutes les personnes qui souhaitaient passer un moment avec moi.

Peux-tu nous présenter le monde des poker streamers et en quoi cela consiste ?

Le streamer diffuse par internet sur une plateforme de vidéos, YouTube, Twitch, Hitbox pour les plus connues, une activité qu’il est en train de pratiquer en direct ou avec quelques minutes ou heures de délai. A différencier des youtubeurs qui font des clips ou sketchs pouvant être mis en ligne et visualisés plusieurs mois après la création même de la vidéo. Le streamer est donc plus un animateur de télévision sur un événement en direct comme les présentateurs de l’Eurovision qui partagent le spectacle avec les téléspectateurs tout en donnant leurs avis qu’un producteur / comédien d’une mini-série comme Scènes de ménage ou l’action est concentrée sur un temps minimum pour un maximum d’effet.

Dans le poker actuellement quelques poker streamers francophones ont souvent un peu plus d’une centaine de “viewers” par session avec lesquels ils interagissent, tissent des liens. Pour en citer quelques-uns qui me viennent en tête, je dirais Clae n Clem, pulsar83, SLmFreeman et bien sûr Yoh Viral qui a réussi l’exploit de gagner en “direct” le Powerfest Main Event pour 168’000 dollars sur le .com de PartyPoker devant à peu près un millier de viewers passant la nuit avec lui. Plus de 800 étaient encore en train de le regarder le lundi matin. Certains n’étant pas allés au travail juste pour le voir gagner !

Moi de mon côté, j’ai commencé le stream à l’époque sur les jeux vidéos, World of Warcraft, car cela permettait d’enregistrer des vidéos pour tout le monde et pouvoir voir où étaient nos erreurs lors des combats. La vie avançant j’ai lâché le jeu et me suis mis au poker, tout en recommençant à montrer aux autres ce que je faisais. Puis, les premiers échecs et surtout les premiers commentaires sur mes actions un peu borderlines  m’ont fait apprécier la critique. Sans s’en rendre compte, les gens me coachaient ! Du coup mon jeu s’en est retrouvé plus fort et j’ai commencé à réellement jouer un jeu que l’on peut qualifier de gagnant.

Evidemment la performance entraîne le nombre de viewers et c’est donc maintenant avec près d’une cinquantaine de viewers à chaque session et parfois plus d’une centaine lors de grosses performances que l’on se retrouve, que l’on partage, que l’on se raconte nos vies de joueur de poker. Et bien sûr que l’on passe des moments inoubliables… alors que l’on n’est pas dans la même pièce !

Get Adobe Flash player

A quoi ressemble la soirée des poker streamers?

La soirée, la nuit, ou la journée des poker streamers, est je pense rythmée par plusieurs stades. D’abord le début de session. Les habitués viennent voir comment on va. Ils prennent des infos sur les tournois qu’on a fait la veille ou sur ceux qu’ils ont raté et où on a réussi à faire quelque chose. C’est souvent les débuts de tournois. L’ambiance est plutôt détendue. Les gens discutent parfois même entre eux sans que le streamer n’ait besoin de dire quoi que ce soit. A force de venir, ils se connaissent. On a la musique en fond sonore, on partage.

Puis, le milieu de tournoi les choses deviennent plus intéressantes.  Les coups s’enchaînent et souvent soit on se fait éliminer (je pense avoir tous les trophées du nombre d’éliminations à la bulle), soit on est ITM. A partir de ce moment, on met la table des gains parce que c’est ce que les gens veulent voir. Que ce soit un petit tournoi à 2€ qui peut t’en faire gagner 40 ou un tournoi à 50 qui t’en fait gagner 100’000, les gens veulent te voir le gagner. Alors il faut tout faire pour. Les premiers ITM sont donc le début de la montée en nombre de viewers, et donc de la pression pour jouer son meilleur jeu et satisfaire nos viewers.

A partir du moment où on arrive en table finale d’un tournoi la plupart du temps c’est automatique les gens arrivent en masse. Certains poker streamers redirigent directement leur page pour partager leurs viewers et la pression est maximale. Le tchat devient un duel de savants sur la ligne à adopter sur tel ou tel coup. Ici la musique en rajoute encore.

J’aime mettre les lunettes noires et la musique de Matrix quand je suis sous pression à moins de 20 blindes. J’appelle ça le Stress Time (sourire). On joue évidemment de tout ça, mais il est vrai que c’est un spectacle qu’on leur offre alors autant y aller au maximum ! Et puis, mine de rien, c’est aussi notre bankroll qui est affectée. Enfin, une fois le tournoi fini, qu’on ait perdu ou gagné, les gens repartent. Les habitués restent et demandent le programme de la prochaine soirée. Certains en redemandent “Bah tu joues plus ?”(rire).

Est-ce que tu discutes avec tes suiveurs ? Discutes-tu des mains ?

On parle vraiment de tout avec mes viewers. Ils connaissent le prénom de mon fils qui est devenu une petite star déjà sourire). Ils savent presque mieux que moi mes horaires de boulot et sont de fidèles critiques ! Oui, on parle beaucoup des mains jouées. Quand ils ne comprennent pas quelque chose, ils demandent un replay de la main. Je leur explique pourquoi j’ai fait ça. Ou alors ils demandent ce qu’il s’est passé pendant que je jouais sur une autre table. Il y a un côté très partage lorsque l’on joue avec nos viewers qui nous regardent. Une victoire pour nous est limite plus une victoire pour eux tellement leur engouement devient important au fur et à mesure que l’enjeu se dessine.

Je me souviens de ma victoire pour la package WPO Dublin ou une centaine de viewers étaient là à regarder la table finale. J’étais très stressé car il n’y avait qu’un package à gagner pour une centaine de joueurs. Le heads up final a été interminable et les viewers n’arrêtaient plus ! Le plus impressionnant ce sont les cris de victoire que l’on peut voir sur leurs textes, plein de hourras !!! GG !! Bravo !!! qui s’affichent presque en simultanés (sourire). Ce sont ces moments-là que tu veux revivre à chaque fois. Ce n’est plus que toi qui joue au poker devant ton ordinateur, mais une sorte de team qui te soutient !

Tu vas disputer les Winamax Series XVI. Présente-nous ces séries et ton programme.

Les Winamax Series sont un peu mon festival de l’année pour le poker en ligne. Je l’ai préparé un mois à l’avance en allant chercher des tickets dans des tournois satellites tout au long de l’été pour pouvoir me payer des buy ins plus élevés que ceux auxquels je joue d’habitude. Du coup, je vais faire les gros tournois à 10/20/30/50 et 100 euros. La plupart payés par tickets sats au-dessus de 20€. Evidemment, le Million Event est un de mes objectifs, mais avant d’utiliser un ticket 150, que j’ai déjà prévu au cas où, je vais essayer de profiter du bonus de dépôt et d’y entrer gratuitement en gagnant ma place sur les freerolls Million Event.

Au total, je vais participer à un minimum de 18 events, délaissant par pure stratégie, les format turbos et hyperturbos. Il faut souvent chatter pour pouvoir s’en sortir. Je vais me focaliser sur les deepstack importants, en commençant par le Monster Stack de 50’000 jetons qui me semble être un must pour pouvoir jouer un bon jeu. En moyenne, chaque jour des series, je ferai 2 tournois, sans compter les reentry bien sûr. Au total, pour être totalement honnête, cela me coûte 170 euros de ma bankroll et 550 euros en tickets, qui m’auront coûté 170 euros aussi. Ce n’est pas énorme comparé au nombre d’events qu’il y a ! Maintenant il reste à rentabiliser tout ça ! Je ferai tous ces événements en “direct” pour continuer à partager avec mes viewers.

20162408_ws_bonus_bandeau_page_million_fr

Comment vois-tu l’évolution du monde des poker streamers dans les années à venir ?

Le streaming est devenu une nouvelle façon de partager, de communiquer et de mettre en avant des talents. On le voit maintenant à l’échelle mondiale. Les événements de jeux vidéos ou de musique rassemblent plusieurs millions de viewers comme par exemple le championnats du monde de League of Legends. En France, le stream tend à se développer et le poker en streaming est méconnu. Alors, j’ai bon espoir que le développement de l’un, avec peut être un plus si on passe en .eu  en raison des limitations au .fr, donnera une nouvelle dimension aux joueurs les plus passionnés et les plus performants en “live online”.

Quel est ton objectif en tant que poker streamer ?

J’ai commencé à streamer il y a un peu plus d’un an. J’ai fait un premier bilan au 1er mai 2016. J’étais exactement à 0€ en termes de balance. Ce n’était pas glorieux. J’ai proposé à mes viewers un pacte de gestion de bankroll en ne mettant que 50€ et en ne jouant qu’en micro limites. Je suis très vite monté, et actuellement je suis à un peu moins de 7000 euros de bénéfices ! En appliquant des conseils donnés par des gens passant me voir et en lisant différents sites de poker, dont joueurdepoker.fr (sourire). Mon niveau s’est considérablement amélioré et je remercie vivement mes viewers pour tout ce qu’ils m’aident à faire !

Me sentir observé m’oblige à jouer mon jeu d’une manière encore plus poussée. Lorsque je fais des moves borderlines, je dois leur rendre des comptes. Pourquoi j’ai fait un check-raise à la turn avec hauteur valet ? Pourquoi je fold ma paire de 10 alors qu’il me reste 11BB ? Souvent ils ont raison, et parfois je les surprends (rire).

En tant que streamer pur, j’aimerais développer ma chaîne et proposer de nouveaux contenus comme des reportages sur le monde du poker. J’aimerais diversifier l’offre. Mais pour le pouvoir, il faudrait en vivre. Et pour l’instant, je n’en vis pas. Le poker me donne des ressources supplémentaires, mais travaillant à côté, je ne peux pas me consacrer à fond au développement de ma chaîne et de ma bankroll. Par contre si je gagne un montant significatif un jour… on avisera !

Est-ce qu’il y a une question que tu aurais voulu qu’on te pose qu’on ne t’a pas posé. Si oui laquelle et quelle serait ta réponse ?

“Comment peux-tu rester sur une chaise et un écran à jouer au poker avec un casque sur la tête aussi longtemps ?”. Entre le coca, le redbull, la cigarette et la musique, je ne vivrai pas longtemps. Alors autant en profiter un maximum.

Suivez Sébastien sur Twitch.tv

Watch live video from Dolyla on www.twitch.tv
Lien vers sa chaîne : https://www.twitch.tv/dolyla

Lien vers sa page facebook : https://www.facebook.com/Titefibi4all

Et vous?

Vous avez apprécié cet article sur le monde des poker streamers ? N’hésitez pas à le partager et à commenter. Rendez également une visite à Sébastien sur Twitch. Il est connecté en général aux environs de 20h. Vous êtes également streamer ? Parlez-en ci-dessous !

Cliquez ici pour vous jouer sur Winamax

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest

Plus dans Interview, News
Winamax Series XVI : le programme

Les Winamax Series auront lieu de 4 au 14 septembre. Avec 100 tournois au programme et 7 millions d'euros garantis,...

Fermer