Qui sont les November Nine des WSOP 2016?

Il a fallu 7 jours pour ramener le field de 6737 joueurs à 9 joueurs. La table finale du Main Event des WSOP 2016  se disputera le 30 octobre. Faites connaissance avec les finalistes.

Tout d’abord quelques chiffres. 6737 entrants pour 1011 places payées. Un chèque gargantuesque de $8,000,000  sera remis à celui qui sortira vainqueur de cette table finale de millionnaires. Chaque finaliste est assuré de repartir avec au minimum $1,000,000! De quoi mettre du beurre dans les épinards. Même beaucoup de beurre.

20 Français ont décroché un ITM, ainsi que 4 Suisses et 3 Belges, dont 1 toujours en lice! Pour plus de statistiques, nous vous suggérons de lire notre article Les WSOP 2016 en chiffres.

Les finalistes du Main Event des WSOP 2016

5 Américains, 1 Tchèque, 1 Canadien, 1 Espagnol et… 1 Belge. Nous serons tous derrière Kenny!

#1 Cliff Josephy (USA) – 74,600,000 – Seat 6

cliff-josephy

Du haut de ses 51 ans, Cliff Josephy, natif de Syosset, New York, est le seul joueur à la table à avoir déjà remporté un bracelet des WSOP. Mieux encore, puisqu’il en a remporté 2. Il remporta le $1,500 Seven Card Stud pour $192,150 en 2005 et le $3,000 No Limit Hold’em Shootout pour $299,486 en 2013.

Gains en carrière: $2,641,620

Plus gros gain en tournoi: $446,975

#2 Qui Nguyen (USA) – 67,925,000 – Seat 5

qui-nguyen

Avec “seulement” $52,986 de gains en carrière, Qui est l’une des grosses surprises de cette table finale. Son plus gros gain en live, $9,029 sur un event à $1,500 au WSOP 2009, ne lui aurait même pas permis de s’acquitter du buy-in du Main Event de $10,000. Il a cependant failli ne jamais se qualifier pour cette table finale, frisant le code à de nombreuses reprises, déjouant parfois les statistiques. Le résident de Las Vegas, habitué des petites tables de cash, gambler à ses heures perdues, sera assis derrière un tapis confortable de 130BB. De quoi voir venir.

Gains en carrière: $52,986

Plus gros gain en tournoi: $9,029

#3 Gordon Vayo (USA) – 49,375,000 – Seat 8

gordon-vayo

A 27 ans, Gordon Vayo, dont les gains en live s’élèvent à $974,714, est assuré au minimum de doubler ses gains en carrière. 4e du $ 1,500 No Limit Hold’em – Six Handed en 2012 pour $121,262 et second du $ 3,000 No Limit Hold’em – Six Handed en 2014 pour $314,535, il tentera pour sa 3e TF dans un event estampillé WSOP de remporter son premier bracelet. Il a participé à 21 events cet été pour 8 places payées. Belle perf!

Gains en carrière: $974,714

Plus gros gain en tournoi: $314,535

#4 Kenny Hallaert (BEL) – 43,325,000 – Seat 9

kenny-hallaeryAprès Pierre Neuville l’année dernière, la Belgique a à nouveau réussi à hisser l’un des siens en table finale du Main Event. Electricien de formation et… directeur de tournoi de profession, Kenny est cependant un joueur accompli. Il y a un an, le supporter du FC Bruges avait déjà fait un joli deeprun au ME en terminant 123e. Il avait également terminé 5e sur… 22,374(!) entrant du Colossus à $565 pour la coquette somme de $182,348. C’est cependant à France que Kenny a obtenu son plus gros gain en live en terminant 6e de l’EPT de Deauville en 2011.

Gains en carrière: $1,317,530

Plus gros gain en tournoi: $210,962

#5 Michael Ruane (USA) – 31,600,000 – Seat 7

Michael_RuaneMichael Ruane de Maywood dans le New Jersey ne s’attendait pas forcément à en être là aujourd’hui. Son plus gros gain en live était une 30e place à l’EPT de Campione en 2012 pour $17,244. Il avait déjà fait un deeprun dans un $1,500 des WSOP en 2012 en terminant 37e sur 3,166 entrants… mais de là à imaginer être l’un des November Nine! Il était plus connu jusqu’à dans le monde du poker pour s’être fait arrêter au retour du PCA des Bahamas en 2012 ne déclarant pas les $13,000 qu’il avait dans les poches alors que toute somme au-dessus de $10,000 doit être déclarée. Avec $1,000,000 assuré, on image que Ruane devrait cette fois-ci faire le nécessaire à la douane.

Gains en carrière: $44,962

Plus gros gain en tournoi: $17,244

#6 Vojtech Ruzicka (TCH) – 27,300,000 – Seat 3

vojtech-ruzicka

2e du classement du all-time money list de République Tchèque, Vojtech aura l’occasion de rattraper son compatriote Martin Staszko qui avait terminé 2e du Main Event 2011 derrière l’Allemand Pius Heinz. Son plus gros gain en live remonte à 2013, lorsqu’il avait remporté le High Roller pour la rondelette somme de $426,907. Il disputera sa seconde table finale d’un event des WSOP. L’an dernier, il avait terminé 7e du Bounty à $1,500. Il aura l’occasion d’être le premier joueur Tchèque à remporter le Main Event des WSOP.

Gains en carrière: $1,149,027

Plus gros gain en tournoi: $426,907

#7 Griffin Benger (CAN) – 26,175,000 – Seat 2

Griffin_BengerAlors lui on l’adore. Seul joueur canadien de cette table finale, Griffin a un profil atypique, mais également une solide expérience. Il a la particularité d’avoir déjà été champion du monde! Mais du jeu Counter-Strike. Il a également été classé numéro 1 mondial des joueurs de poker en ligne en 2011. Mais c’est un gars sympa qui peut infliger des bad beat avec le sourire sans qu’on lui en veuille.

Gains en carrière: $2,395,406

Plus gros gain en tournoi: $1,000,000

#8 Jerry Wong (USA) – 10,175,000 – Seat 1

jerry-wong3e du PCA aux Bahamas en 2013 pour $725,000, Wong aura l’ambition de gonfler sa bankroll, mais pour cela, il devra se méfier de son voisin new-yorkais Josephy. Jusque-là, son plus gros gain lors d’un WSOP était lors du Main Event 2012. En terminant 309e, Wong avait touché $32,871 pour la seule fois ou il avait été ITM dans le Main Event en carrière. Il devra rapidement doubler pour se mêler à la lutte, mais il est réputé pour être redoutable avec du stack.

Gains en carrière: $1,339,630

Plus gros gain en tournoi: $725,000

#9 Fernando Pons (ESP) – 6,150,000 – Seat 4

Fernando-PonsAlors lui… c’est l’intrus. Le joueur du dimanche parmi les pros. A peine plus de $10,000 de gains en carrière, juste de quoi payer le buy-in du Main Event. Pons a eu deux places payée ces 18 derniers mois, pour $608 et $264. De quoi se payer un billet d’avion pour Las Vegas me direz-vous. Certes. Il aura du boulot s’il veut pouvoir poursuivre son rêve. Il est plus ou moins contraint d’envoyer son tapis durant la première heure de cette finale.

Gains en carrière: $10,589

Plus gros gain en tournoi: $4,059

 

Celui qu’on ne verra jamais

Josh Weiss est un peu le 5e Beatles. Celui qui est tombé à 3m du sommet de l’Everest. Quand tu es devant une boîte de nuit et que le videur dit “les 10 premiers vous pouvez rentrer”. Bah Josh, lui c’est le 11e. Il ne rentrera pas. Éliminé en 10e place par Ruane, il est reparti avec tout de même un joli chèque de $650,000 en guise de prix de consolation.

Le prize money

  1. $8,000,000
  2. $4,658,452
  3. $3,451,175
  4. $2,574,808
  5. $1,934,579
  6. $1,463,906
  7. $1,250,000
  8. $1,100,000
  9. $1,000,000

Les WSOP 2016 en chiffres

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest

Plus dans Actu
Les tournois de poker du mois d’août 2016

Suite à la proposition de Titefibi4all sur Facebook, nous avons compilé une liste des tournois de poker du mois d'août....

Fermer