Les différentes variétés de poker

Il est difficile de tracer les origines du jeu que nous connaissons aujourd’hui comme « poker ». Certains historiens indiquent que les racines du jeu remontent a plus de mille ans en arrière, avec un jeu de dominos joué par un empereur chinois au 10e siècle. Pour d’autres, il s’agit d’un « héritage » d’un jeu de cartes perse du 16e siècle appelé « As Nas ». L’ancêtre européen le plus proche du poker est un jeu appelé « Poque », très populaire en France pendant le 17e siècle. Le « Poque » et son cousin allemand, le « Pochen », descendent, eux, du jeu espagnol « Primero », dans lequel trois cartes était distribuées à chaque participant, qui devait parier sur ces cartes, parfois en pariant sur des cartes faibles comme si elles étaient fortes, en donnant donc naissance à ce que nous connaissons aujourd’hui comme le bluff.

Texas Hold’em

Depuis, jusqu’à arriver à nos jours, le poker s’est développé en un grand nombre de variétés qui attirent un grand nombre de fans qui deviennent de plus en plus forts en pratiquant la stratégie. La variété la plus connue et populaire d’entre elles est, bien sûr, celle qui est connue comme « Texas Hold’em ».C’est celle-ci qui rassemble un grand nombre de joueurs autour de la planète, et celle qui sert habituellement comme introduction au poker pour ceux qui commencent. Récemment, l’Espagnol Ramon Colillas est passé d’être un inconnu dans le monde du poker à être le vainqueur du PSPC, un des tournois les plus importants qui existent, en jouant à cette modalité.

Dans le Texas Hold’em, connu aussi comme « Hold’em », le croupier distribue deux cartes à chaque joueur, que chacun doit cacher. Ensuite, il révèle cinq cartes (trois d’abord, puis une autre, et une dernière), qui sont utilisées par tous les joueurs pour former la meilleure main de cinq cartes possible. Les joueurs misent avant et après la révélation de chaque carte, et la meilleure main remporte le pot.

Omaha

Une autre variété est le Omaha ou Omaha High. Celle-ci est assez similaire au Texas Hold’em, mais la principale différence est qu’au lieu de recevoir seulement deux cartes privatives, les joueurs en reçoivent quatre, qui doivent être combinées aux cartes communes du centre de la table. Le secret, comme dans le Texas Hold’em est de savoir bluffer sur quelles sont les cartes que vos opposants ne peuvent pas voir, et quelle combinaison potentielle peut être formée avec les cartes communes.

Seven Card Stud


Le Seven Card Stud est une variété moins connue du grand public

Une variété moins connue du grand public, et qui peut s’avérer moins facile et moins rapide à maitriser est le Seven Card Stud. Il s’agit ici d’un jeu de poker classique, dans lequel les joueurs reçoivent chacun sept cartes au cours de la main. Ici, seulement la meilleure main de cinq cartes d chaque joueur détermine le gagnant.

HORSE

Pour ceux qui ne souhaitent pas jouer à une seule variété, il y a le HORSE, pur lequel il faut maîtriser à la perfection différentes variétés simultanément. Le HORSE combine cinq modalités du poker, une jouée à chaque main : Hold’em, Omaha, Razz, Stud et Eight or Better, d’où le nom HORSE, qui combine les initiales de chacun de ces mots. S’il faut maintenir la concentration pour passer d´un type de jeu à l’autre, en tout cas vous aurez l’assurance de beaucoup de dynamisme et de divertissement. Un bon joueur de HORSE ne peut qu’être considéré comme un excellent joueur de poker, car il sait utiliser ses compétences non seulement dans une variété, mais dans plusieurs d’entre elles.

Que ce soit dans une des variétés de poker ci-mentionnées, ou dans autres des variétés existantes, comme le Courchevel, le Razz ou le Badugi, il est essentiel de bien comprendre les règles et les particularités de chaque jeu. Le poker, en fin de comptes, est tout sauf un jeu de hasard, et il faut savoir maîtriser le jeu, les mains et les probabilités pour augmenter vos possibilités de victoire.

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Pin It on Pinterest

Plus dans Actu, News, Stratégie
Comment réussir son premier tournoi ?

Ah, la douce excitation de l’arrivée, de la découverte des lieux, la pression de savoir à quelle table on sera...

Fermer